Sporting Club Albigeois

Le forum des supporters du S.C.A , forum SCAlbi , SCA
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quelques infos.

Aller en bas 
AuteurMessage
Aure_the_king
Admin
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 26
Localisation : Albi (81)
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Quelques infos.   Ven 4 Aoû - 22:15

Ce coup ci, l'article de rugby hebdo est sur Albi :

Albi fait feu de toutes parts

On a remis les pieds sur terre". Ainsi parle Louis Barret, président délégué du Sporting Club Albigeois, promu en Top 14 cette saison et qui retrouve l'élite du rugby français après vingt d'absence. L'euphorie de la montée évacuée, les Tarnais se préparent à affronter la dure réalité du Top 14. Avec leurs moyens. Ceux d'un petit poucet au fonctionnement atypique pour un club de première division. 14 des 33 joueurs sont pluriactifs, ainsi que l'ensemble du staff et des dirigeants. "La Guiche", le deuxième-ligne Philippe Guicherd, est officier de la Brigade anticriminalité (BAC) de Carcassonne. Thomas Sanchou et Arnaud Mela sont employés à la mairie d'Albi, et l'entraîneur Eric Béchu est professeur de sport à Toulouse, un emploi du temps qui ne lui permet pas d'être présent au quotidien dans la préfecture du Tarn, tout comme le capitaine Vincent Clément et quatre autres joueurs qui résident dans la Ville Rose.


Le SCA s'adapte donc, bon gré mal gré. Seulement trois entraînement collectifs pendant la semaine en cette période de préparation, pendant lesquels ces "exilés" retrouvent leurs partenaires. Les autres jours, c'est entraînement physique avec un effectif restreint, qui attend l'arrivée de ses quatre recrues de l'Hémisphère Sud (Farani, Hough, Fa'atonu et Pulu), prévue ce mardi. Les séances de musculation se font en deux groupes, la capacité de la salle de musculation étant limitée. Une séance animée en ce mardi de canicule par Julien Guiard, jeune remplaçant de l'habituel préparateur physique Michel Molinier... en vacances.

Qu'importe ce semi-professionnalisme, les joueurs se préparent. La chaîne stereo enchaîne les tubes, les Albigeois les séries à la fonte. L'impressionnant pilier Boris Stankovich (25 ans, 1,83 m, 120 kg) aligne six séries de 150 kg au développe-couché. "Ils ne rechignent pas et sont très affûtés", souffle Julien Guiard. Sans doute le fruit d'un stage d'une semaine à Saint-Lary-Soulan (Hautes-Pyrénées) du 17 au 24 juillet (le second, qui devait se dérouler cette semaine à Saint-Affrique, dans l'Aveyron, a été annulé à cause de problèmes d'intendance...), mais surtout d'un programme individuel d'entretien pendant les vacances après quelques excès logiques pour fêter la montée.

Le fruit, aussi, d'une certaine appréhension du Top 14. La peur de ne pas être au niveau, surtout physiquement. Lilian Subra, trois-quart centre des Jaune et Noir: "On part un peu dans l'inconnue, donc on se prépare physiquement comme des fous. C'est vrai, la peur de ne pas être au niveau physique requis en Top 14 est un peu présente." Le pilier Pierre Correia estime quant à lui qu' "on travaille plus sur la répétition des efforts que l'an dernier, afin de pouvoir enchaîner les matchs et les temps de jeu, la grosse différence du Top 14 avec la Pro D2".

Côté coulisses, les dirigeants ont aussi mis les bouchées doubles pour être prêts à temps. Difficile. La construction de la nouvelle tribune, qui portera à 5000 le nombre de places assises (2000 aujourd'hui) la capacité du Stadium Municipal, vient à peine de débuter. Les vestiaires vont être refaits à neufs, et une cabine pour Canal +, trente postes de radio et de presse sont en cours de création.

Agir dans l'urgence, donc. Louis Barret: "On a dû faire feu de toutes parts." Au plan sportif, tout d'abord, pour monter une équipe compétitive. "Vus nos moyens, on a essayé de trouver des joueurs d'un bon rapport qualité-prix, dans l'esprit du club. On s'est surtout tourné vers l'étranger, car les Français sont chers et souvent contractualisés, même ceux encore au centre de formation." Huit joueurs partis, douze ont été recrutés. Des étrangers aguerris au haut niveau, tels le deuxième ligne des Sharks (Super 14) Daniel Farani, le trois-quart du Munster Paul Devlin ou encore l'ancien demi-de-mêlée parisien Morgan Williams, que les bénévoles du club ont aidé à déménager de la capitale. Des jeunes, comme le demi de mêlée castrais Kevin Boulogne, 20 ans, ou le talonneur d'Aurillac Guillaume Ribes, 22 ans. Des moins jeunes, aussi, comme l'ancien pilier palois Stéphane Delpuech (31 ans), pour apporter l'expérience du Top 14 au groupe albigeois. Un groupe qui aura pour seul objectif le maintien, afin de "pérenniser le club dans l'élite, comme on l'a fait pendant trois ans en Pro D2", selon Louis Barret, décoré en juin de l'Ordre national du mérite. Et amortir tous ces investissements.

Au plan financier, les dirigeants tarnais ont adopté durant l'intersaison le statut de SASP, l'association gardant la mainmise sur la formation et l'école de rugby. Ils ont également dû étoffer le portefeuille de partenaires du club (environ 250). Un contrat vient d'être signé avec la société locale Starteam (événementiel sportif et communication), mais la recherche d'un sponsor maillot principal se poursuit. Tout comme le bouclage du budget, passé de 3,2 millions d'euros en Pro D2 à 4,5 millions aujourd'hui, mais que le président délégué albigeois espère faire monter à 6 millions d'euros avant le début de la saison.

Tant d'action dans l'urgence, le président albigeois admet que le club fonctionne un peu en surrégime: "c'est vrai qu'on a le pantalon un peu trop court, on a grandi trop vite. C'est un peu la course à l'échalote. On essaie de suivre le rythme, mais c'est dur."

Nicolas Kienast, à Albi



RENDEZ-VOUS AVEC... Eric Béchu

"L'excitation domine"

Entraîneur d'Albi depuis sept ans et la Fédérale 1, Eric Béchu évoque pour Rugby l'intersaison du club tarnais, et balance entre excitation et appréhension à l'heure de retrouver le Top 14.

Quels enseignements tirez-vous du match amical perdu dimanche contre Auch (12-14) ?

Qu'on a encore beaucoup de travail à faire, c'est le moins qu'on puisse dire...On manque de cohésion et d'organisation. Il va falloir faire un gros travail pour mettre en place une organisation collective sans faille et s'adapter au rapport force / vitesse du Top 14.

Vous montez de la Pro D2 au Top 14. Avez-vous modifié votre programme de l'intersaison et votre préparation par rapport à l'année dernière ?

Pas vraiment. On a d'abord laissé les joueurs fêter l'accession au Top 14, puis récupérer. On leur a ensuite concocté un programme de maintien en forme pendant les vacances, puis nous sommes partis en stage à Saint-Lary (Hautes-Pyrénées) pendant une semaine (du 17 au 24 juillet, NDLR) où nous avons retrouvé un groupe affûté physiquement.

Quel est votre objectif cette saison ? Le maintien ou davantage ?

Etre au Stade de France le 9 juin 2007 ! (Rires). Plus sérieusement, c'est évidemment le maintien, et uniquement le maintien. On vise le seuil des dix victoires, qui devrait suffir pour rester en Top 14 la saison prochaine.

La montée n'ayant été acquise que le 4 juin dernier (victoire contre Dax en finale 12 - Cool, vous avez dû vous renforcer dans l'urgence. Etes-vous satisfait du recrutement ?

Tout à fait. On a fait selon nos possibilités, en essayant de se renforcer dans toutes les lignes, avec des joueurs expérimentés et des plus jeunes ayant faim de temps de jeu. Je suis pleinement satisfait des recrues tant au niveau du jeu que de l'état d'esprit qu'ils démontrent.

Le Top 14 vous fait-il peur ?

Oui, oui, oui...et non. Non car on sait qu'on pourra compter sur les joueurs pour élever leur niveau. Oui car l'opposition qui va nous être proposée sera très forte. Mais on n'y pense pas trop, c'est surtout l'excitation qui domine. On a envie de savoir si nos points forts la saison passée sont toujours nos forces.

Quel est le domaine que vous appréhendez-vous le plus ?

La vitesse de jeu du Top 14, et notamment le rapport force / vitesse. La densité physique, on l'a. La vitesse.... Il s'agit aussi de vitesse collective, d'organisation: se replacer rapidement, ne pas trop se consommer dans les regroupements etc. Car tout va plus vite et les temps de jeu imposés sont plus longs qu'en Pro D2.

Propos recueillis par N.K.



LES MOUVEMENTS DE L'INTERSAISON

Arrivées: Fa'atonu (SAM, Wellington), Hough (AFS, Griffons), Devlin (IRL, Munster), Pulu (TON, Coventry, ANG), Farani (NZL, Sharks), M. Williams (CAN, Stade Français), Delpuech (Pau), Guffroy (LOU), Boulogne et Santoni (Castres), Ribes (Aurillac), Hijar (Union Bordeaux Bègles).

Départs: Giraudeau (Lavaur), Accorci (Union Bordeaux Bègles), Davis et Vancheri (arrêt), Farenc (Rodez), Fougedoire (Nice), Katsadze (Villefranche XIII), Giulian.



LE PROGRAMMME DE L'INTERSAISON

Reprise: le 17 juillet

Stage: du 17 au 24 juillet à Saint-Lary-Soulan (Hautes-Pyrénées).

Matchs amicaux: Auch-Albi (14-12), le 30 juillet à Saint-Affrique (Aveyron); Montpellier-Albi, le 5 août à Camarès (Aveyron); Albi-Mont de Marsan, le 11 août à Soustons (Landes).

source : http://ovalie.forumactif.com/ftopic4573.Albi-fait-feu-de-toutes-parts.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scalbigeois.forumactif.fr
 
Quelques infos.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quelques infos intéressantes...
» Une biographie qui récèle quelques infos méconnues...
» Retour d'Islande : quelques infos sur le 1300L
» Quelques infos sur le pied nu.
» Quelques infos sur les Nokota !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sporting Club Albigeois :: Sporting Club Albigeois :: Le Club-
Sauter vers: